L'hôpital  |  Actualités

Actualités

[17/04] Consultations en période de confinement : organisation et suivi des soins hors Covid-19 à l'hôpital

 

Le centre hospitalier de Dreux est fortement mobilisé depuis le début de l’épidémie pour répondre aux besoins de prise en charge des patients atteints de Covid-19. Pour autant, certains soins et examens sont maintenus car indispensables au regard des besoins de santé de la population.

Les structures de soins de l’hôpital se sont organisées de façon à proposer des circuits de prise en charge dédiés pour les patients atteints de Covid+ et hors Covid-19.

Toutes les précautions sont prises pour que l’accueil des patients non-porteurs du virus se fasse dans les meilleures conditions et que le risque de contamination soit évité.

 

Prises en charge chirurgicales urgentes ne pouvant être différées

 

Le pôle chirurgie assure les prises en charge chirurgicales urgentes et les interventions qui ne peuvent pas être différées en raison de l’état de santé du patient si le report de l’intervention fait porter un risque trop important de perte de chance.

Les équipes chirurgicales sont mobilisées et une organisation est mise en place à l’hôpital en assurant ces interventions soit localement soit en s’appuyant sur la coopération avec l’hôpital privé d’Eure-et-Loir qui a mis une salle d’intervention et la salle de réveil à la disposition de nos praticiens. Le suivi post-chirurgie, de surveillance continue, soins intensifs et réanimation, SSR sur place à l’hôpital.

Les prises en charge et le recours à la téléconsultation concernent les activités de chirurgie digestive et viscérale, orthopédique, urologique, ORL et cervico-maxillo-faciale (et orthophonie), gynécologique et la douleur.

Pour les consultations physiques, à caractère urgent, les patients doivent s'enregistrer au service des admissions situé dans le hall d'accueil principal de l'hôpital.

 

Maladies chroniques

L’objectif est de maintenir le suivi et la prise en charge des patients vivant avec une maladie chronique afin de repérer tout signe d’aggravation.

C’est pourquoi l’hôpital réalise des consultations médicales de suivi des patients chroniques avec recours lorsque cela est pertinent à la téléconsultation, des examens biologiques indispensables au suivi, la poursuite des soins infirmiers et la poursuite des séances d’éducation thérapeutique notamment en :

  • Cardiologie (téléconsultations)
  • Rhumatologie (téléconsultations)
  • Endocrinologie (téléconsultations sauf pour le 1er rdv de diabète gestationnel)
  • Gastro-entérologie (téléconsultations et consultations sur place ; les endoscopies se font pour les besoins urgents sur avis médical)
  • Neurologie (téléconsultations pour les suivis de AVC, SEP…)
  • Pneumologie (téléconsultations sauf pour le 1er rendez-vous ; les explorations fonctionnelles sont possibles sur avis du pneumologue)

 

Pour les patients atteints de cancer

  • consultations physiques de chimiothérapie ou de suivi cancérologique et hématologie ; téléconsultations possibles pour les patients qui souhaitent rester confinés).

 

Addictions

L’objectif principal est de maintenir le lien avec les usagers et leur accompagnement, afin d’éviter tout risque de décompensation.

Les entretiens de suivis médicaux et infirmiers du CSAPA ont été remplacés par des entretiens téléphoniques. La délivrance des traitements de substitution aux opiacés (TSO) ne peut être interrompue, les patients se présentent sur rendez-vous au CAP.

Les entretiens de suivis médicaux et infirmiers en Alcoologie ont été remplacés par des entretiens téléphoniques et des visioconférences (Skype).

Les entretiens de suivis médicaux et infirmiers en Tabacologie ont été remplacés par des téléconsultations.

 

Suivi des femme enceintes et en post accouchement

La Maternité de Dreux favorise le maintien en présentiel, tant que possible dans un même temps, les consultations médicales et les échographies. Le recours à la téléconsultation se fait systématiquement pour le rendez-vous avec l’anesthésiste.

 

  • Post accouchement et retour à domicile

La Maternité organise une sortie précoce suivant les recommandations de l’HAS sauf en cas de contre-indication médicale. Elle s’appuie sur le réseau de sages-femmes ville/hôpital pour le suivi des consultations postnatales.

 

Suivi des jeunes enfants

L’objectif principal est de maintenir une prise en charge adaptée pour prévenir tout risque de troubles du développement de l’enfant et protéger les nourrissons des maladies infectieuses plus graves pour eux que le COVID-19.

Les consultations médicales en particulier les vaccinations obligatoires sont maintenues.

Les consultations d’urgence sont désormais situées en service de pédiatrie et de néonatalogie.

 

Santé sexuelle

Le centre hospitalier maintient une prise en charge adaptée pour éviter les grossesses non désirées et garantir la continuité de l’activité IVG.

 

Maladies transmissibles

L’objectif principal est de maintenir une prise en charge rapide, afin de limiter les risques liés à une aggravation de la maladie du point de vue individuel et aux possibilités de transmission à autrui.

L’hôpital assure donc les consultations de prise en charge et de suivi des accidents d’exposition au VIH au sein du Centre gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic des infections par VIH, des infections sexuellement transmissibles et des hépatites virales (CeGIDD).

La réalisation des consultations médicales et la délivrance des médicaments nécessaires pour lutter contre la tuberculose sont maintenues au sein du CLAT.

 

Troubles psychiques

La plupart des personnes ayant des troubles mentaux vivent la situation de manière adaptée. Cependant en raison de l’impact de l’épidémie et du confinement sur eux, leurs familles et leurs communautés, certaines personnes peuvent ressentir une détresse émotionnelle accrue et présenter une récidive ou une aggravation du trouble.

Les dispositifs de prise en charge ambulatoire s’adaptent et se renforcent afin d’éviter les ruptures de prise en charge et les hospitalisations en urgence, et prévenir les rechutes de pathologies chroniques.

Les prise en charge de groupes et les activités sont suspendues au profit d'activités individuelles.

Des rendez-vous téléphoniques avec chaque patient sont organisés deux fois par semaine afin de maintenir un lien étroit.

Les suivis ne pouvant se faire par téléphone sont maintenus sur un mode de visite à domicile.

Les patients qui se présentent pour une consultation psychiatrique urgente sont reçus directement au centre d'accueil et de crise (CAC).