L'hôpital  |  Actualités

Actualités

La Maternité sera bientôt entièrement rénovée

Dans la foulée de l’agrandissement et de la remise à neuf du centre départemental de procréation médicalement assistée (PMA) qui sera inauguré en avril 2020, un vaste projet de modernisation de la Maternité sera lancé dès le mois de mai par le centre hospitalier.

D’une surface de 2 000 m2, le bâtiment de la Maternité de Dreux qui abrite plusieurs services du pôle Parents-Enfants (consultations gynécologie-obstétrique, urgences gynécologiques, hôpital de jour, le centre PMA, un service d'hospitalisation, IVG, et maternité), n’avait pas été rénové en profondeur depuis son ouverture en 1973.

Avec le déménagement complet du centre PMA dans un bâtiment extérieur, à l’abri des « composés organiques volatils », c’est désormais chose possible*.

Une étude de faisabilité est actuellement menée par le centre hospitalier avec une agence d’architectes spécialisée dans la restructuration des établissements de santé (Agence Valentine Rieder Architectes).

 

Une Maternité plus moderne pour améliorer le confort et préserver la tranquillité des nouveaux parents 

Le projet de la nouvelle Maternité doit répondre à plusieurs enjeux pour attirer et satisfaire les attentes des usagers et des professionnels de santé :

 

  • Une conception moderne des locaux pour
    • améliorer le confort hôtelier des parturientes (chambre individuelle mère-enfant comprenant une douche et un ensemble de change complet pour bébé) et préserver la tranquillité des nouveaux parents et leur intimité,
    • répondre aux standards modernes de prise en charge (par exemple des boxes d’urgences gynécologiques) et ainsi améliorer la qualité de vie au travail des professionnels ;
  • Un circuit du patient optimisé avec une meilleure lisibilité des différents secteurs et une meilleure répartition en fonction de l’activité d’aujourd’hui.

 

La finalisation de ce projet ambitieux, en fonction des capacités financières de l’établissement, sera la refonte complète et le rapprochement de la néonatalogie à proximité immédiate du bloc obstétrical et de la maternité (aujourd’hui situé au 9e étage du bâtiment principal).

 

Ces travaux d’envergure pour un montant de quatre millions d’euros devraient s’étaler sur deux ans et la première chambre de la Maternité sera ouverte à compter de septembre 2020.

 

 

La Maternité modernise ses équipements sans attendre le début des travaux et relance une activité phare : la préparation en piscine

  1. Échographes

Fin 2019, le service de Gynécologie-Obstétrique vient d’acquérir deux nouveaux échographes dernière génération. Grâce à ces nouveaux équipements, les échographies gagnent en qualité image, aussi bien en 2D qu’en 3D, avec une meilleure résolution pour des diagnostics plus précis.
 

  1. Séances de préparation à l’accouchement en piscine

Les cours de préparation à l’accouchement dans la piscine vont reprendre à compter du premier trimestre 2020 dans le cadre d’une convention établie entre le centre hospitalier et une sage-femme de ville.

 

  1. Salles de naissance

Trois salles de naissance sur quatre avaient été rénovées depuis 2015. La dernière salle sera comme neuve en 2020.

 

 

Quelques chiffres

  • Une Maternité classée 2A
  • 1352 naissances en 2019
  • 5000 passages en consultations d’urgence gynécologique par an
  • 15 500 consultations et examens par an
  • 4 salles d’accouchement dont 1 salle de physiologie dite "salle nature" 

 

EN SAVOIR PLUS 

Découvrir l'offre de soins et de services à la Maternité : http://www.ch-dreux.fr/Maternite/5/13/63

 

Consulter la revue de presse

- L'Echo républicain "Un enfant, le plus beau des cadeaux" 3 janvier 2020

- M ta ville "La Maternité sera rénovée", 9 janvier 2020

- Interview radio RTV de Audrey bracquart, sage-femme coordinatrice de la Maternité, janvier 2020

- M ta ville "La maternité se modernise et édite son livret d’accueil" 8 novembre 2018

- M ta ville "La maternité de Dreux au premier plan, avec les photographies de Delphine Léger" 14 juillet 2017

 

* L’exposition à des composés organiques volatils qui circulent dans l’air (types peintures et solvants) est considérée comme néfaste pour la fécondation in vitro. La qualité de l’air pendant les travaux de réhabilitation de la maternité n’affectera donc pas l’activité de PMA qui, à compter d’avril 2020, sera installé dans un autre bâtiment.