L'hôpital  |  Actualités

Actualités

Canicule et fortes chaleurs

 

[24.06.19] Un épisode de fortes chaleurs est en cours. Le centre hospitalier de Dreux met tout en oeuvre pour protéger la santé de ses usagers, en particulier les personnes les plus vulnérables. Plusieurs mesures concrètes sont mises en place progressivement cette semaine : augmentation du nombre de lits et renforcement des équipes paramédicales en conséquence, distribution de ventilateurs, brumisateurs et de bouteilles d’eau dans tous les services, adaptation des menus, distribution de glaces dans les Ehpad. Certaines recommandations sont à suivre pour vous et votre entourage :

 

Qui prévenir en cas de malaise ?

Si vous voyez une personne victime d'un malaise ou d'un coup de chaleurappelez immédiatement les secours.

Les numéros d’urgence à connaître:

  • le 15 (Samu),
  • le 18 (Pompiers),
  • le 112 (numéro d’urgence unique européen).

 

Quels sont les signes de déshydratation ?

Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation, notamment chez la personne âgée :

  • Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
  • Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
  • Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
  • Crampes musculaires.
  • Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
  • Agitation nocturne inhabituelle.

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment, surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées, le surplus d’eau sera éliminé.

 

 

Quelles sont les personnes à risque ?

  • Les personnes âgées de plus de 65 ans
  • Les nourrissons et les enfants, notamment les enfants de moins de 4 ans
  • Les travailleurs manuels, travaillant notamment à l’extérieur
  • et les personnes pratiquant une activité sportive en plein air

D’autres personnes sont également susceptibles d’être plus à risque en période de chaleur : les personnes confinées au lit ou au fauteuil, les personnes souffrant de troubles mentaux (démences), de troubles du  comportement, de difficultés de compréhension et d’orientation ou de  pertes d’autonomie pour les actes de la vie quotidienne, les personnes ayant une méconnaissance du danger, les personnes sous traitement médicamenteux au long cours ou prenant certains médicaments pouvant interférer avec l’adaptation de l’organisme  à la chaleur, les personnes souffrant de maladies chroniques ou de pathologies aiguës au moment de la vague de chaleur, les personnes en situation de grande précarité, les personnes non conscientes du danger.

 

 

En cas de forte chaleur, que faut-il faire ?

Des conseils simples permettent de protéger sa santé, en particulier pour les personnes les plus à risques  :

  1. Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif 
  2. Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour 
  3. Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool 
  4. Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…) 
  5. Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) 
  6. Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide 
  7. Si nécessaire, demandez conseil à votre médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).

 

 

 

 

Sources : Ministère des solidarités et de la santé et les ARS